lundi 25 juin 2012

La fête de la musique continue...

Certes, le 21 juin est passé, mais chez Leiloona, la fête de la musique continue... J'ai loupé la dernière radio des blogueurs, cette fois-ci je suis au rendez-vous ! D'autant plus que le jour de la fête de la musique n'était ni festif ni musical puisque beaucoup de manifestations ont été annulées à cause du temps pourri. Mais, ô joie, ô bonheur, j'ai quand même entendu la fanfare de médecine jouer les mêmes morceaux depuis 15 ans...

Avec l'été qui arrive (enfin qui devrait arriver), la période des soirées (chaudes) festives s'ouvre, alors je propose une bonne bande son pour danser all the night (enfin 2 titres pour donner le tempo) - et c'est un concentré de bonne humeur pour commencer la semaine !

Les tubesques The Shoes (qui viennent de chez moi ;)) et Skip the Use que j'avais découvert au Grand Journal, et que j'entends régulièrement sur les ondes maintenant :


dimanche 24 juin 2012

Pablo et Max

La biographie de Picasso en B.D., à l'heure où les biopics au cinéma se multiplient, pourquoi pas... A moins d'être lassé par cette mode. Mais, là, ne passez pas à côté, il faut lire cette biobédé.  Avant d'ouvrir le livre, 3 bonnes raisons : déjà, Picasso c'est un peu le peintre qu'on croit connaître parce qu'il est partout, mais finalement on ne le connaît pas si bien. Et puis bien sûr, sa vie est passionnante et romanesque, alors plaisante à lire ! Ensuite, le dessinateur de cette B.D. n'est autre que Clément Oubrerie qui s'est déjà illustré brillamment dans les 6 tomes de Aya de Yopougon.  J'ai donc ouvert ce livre "les yeux fermés", en toute confiance. J'ai eu raison...
Le lecteur est tout de suite plongé dans le Montmartre du début du XXème siècle, bien loin de l'affluence touristique d'aujourd'hui. A cette époque, c'est un quartier populaire et ouvrier, à la périphérie de Paris, un peu à part. Le livre ne raconte pas uniquement la vie de Picasso, mais deux destins croisés qui se réunissent à la fin de ce premier tome. C'est avec la voix de Fernande Olivier (Amélie Lang de son vrai nom) qu'on découvre ce Paris 1900 : sa vie à elle, c'est celle d'une jeune fille mariée de force à un bougre, bien déterminée à s'affranchir de toutes les conventions de la condition féminine de l'époque et à sortir de son marasme. Parallèlement, une bande de joyeux fêtards espagnols arrivent à Paris pour l'exposition universelle de 1900,  c'est la vie de bohème pour eux : les femmes, l'amour, l'art, les cafés parisiens... et bien sûr, les débuts de Pablo : la rencontre avec Vollard, marchand d'art, avec le poète Max Jacob qui l'hébergera (et en pince pas mal pour le peintre espagnol), on croise aussi un Degas vieillissant... Et puis au Bateau-Lavoir, c'est la rencontre : Fernande et Picasso... première grande histoire d'amour, première muse. C'est à ce moment-là que se termine ce premier tome.
C'est avec jubilation que j'ai suivi la voix de Fernande (texte : Julie Birmand) et sa joyeuse gouaille pour déambuler dans les rues de Paris grâces aux superbes dessins de Clément Oubrerie. La BD m'a emmenée dans une autre époque où les artistes foisonnent, un moment où un vent de liberté et de nouveauté souffle sur le siècle débutant... Un trait délicat et léger, les couleurs pastel, tout concorde à faire revivre une époque, j'ai adoré. Le film Midnight in Paris m'avait fait le même effet : cette impression qu'un narrateur me prend par la main pour m'emmener voir une histoire et me la raconter !
Je n''ai qu'une hâte : que le tome 2 sorte. 

La "bande annonce" en vidéo, plutôt bien conçue, si ce n'est la faute d'orthographe dans le titre :



mardi 19 juin 2012

Le mardi sur son 31 # 2

Pour ma deuxième participation au rendez-vous de Sophie, un extrait de Purge de Sofi Oksanen. Je viens de commencer le roman ce soir, j'en suis à la page 38, alors ce ne sont que les débuts, pas vraiment d'impression. Pour l'instant, deux femmes qui se rencontrent, dans une ferme perdue au fin fond de l'Estonie... 
  
(Petite parenthèse avant de divulguer ma citation : 

Du choix d'un livre dans la PAL en fonction du temps...

 Nous sommes le mardi 19 JUIN, soit J-3 avant l'été (oui, c'est un souvenir lointain, mais c'est cette saison si agréable et habituellement synonyme de chaleur, de soirées prolongées en terrasse à siroter un mojito rafraichissant (enfin je vous laisse le choix du cocktail), de lectures interminables dans les parcs et les jardins, de balades en robes légères...).  Or, là, dehors, ce que je vois à travers mes fenêtres, c'est la pluie qui tombe sans discontinuer, ce que j'entends depuis mon canapé où je suis enroulée dans le "plaid d'hiver" à siroter ma bonne infusion "nuit calme", c'est le floc floc permanent des gouttes de pluie, et j'ai passé la journée en intérieur avec la lumière allumée en permanence. Et bien, c'est une ambiance qui m'a semblé parfaite et en totale adéquation avec cette histoire de Purge qui se déroule en Estonie, époque post-soviétique. D'ailleurs la première de couv montre un paysage enneigé. ) 

So, 
p. 31 : 
"Quand Zara essayait de se rappeler, il lui venait à la tête une douleur lancinante, si bien qu'elle s'était concentrée sur l'instant présent."




dimanche 17 juin 2012

Aujourd'hui j'ai eu un prix

et je suis toute émue ! 



Ce prix, c'est le Liebster blog, qui m'a été décernée par l'Irrégulière, une blogueuse de choc, glamouresquement littéraire, puits d'inspiration et souvent antre de la tentation pour le porte monnaie. Ce n'est pas moi qui lui ai attribué le prix mais j'aurais pu tout aussi bien car je la lis régulièrement ! 
Et qu'est-ce que le Liebster Blog ? Et bien c'est un prix qu'on attribue à un blog normalement lu par moins de 200 personnes qu'on aime bien et qu'on veut faire partager et découvrir. Et ça marche, grâce à l'article de l'Irrégulière, je découvre plein de jolis blogs !
Alors je la remercie du fond du coeur... parce que mon petit blog (oui pour le coup y a bien moins de 200 personnes qui le lisent, mais ça, je m'en moque, l'important c'est qui le lit, et ce sont des gens que j'apprécie), j'y tiens. J'y écris en pointillé (sur celui-ci et celui d'avant), je suis loin de chroniquer tous les bouquins que je lis, mais j'essaie d'y mettre mes coups de coeur livresques ou autres ! Il est petit et modeste, mais il compte pour moi, c'est mon petit trésor caché (et oui, très étrangement j'ai du mal à le "partager" avec les gens que je connais IRL - mais bon je travaille sur ça ;) ), un refuge.

Et puis comme ce prix me fait bien plaisir, j'ai envie de revenir plus régulièrement... car j'ai un peu délaissé mes notes et la vie bloguesque depuis plus d'un mois, pour des raisons multiples : grosse période de travail en cette fin d'année scolaire (allez encore 3 petites semaines), recherche assidue d'appartement et toutes les contraintes matérielles qui vont avec (ça prend un temps fou tout ça - sans porter ses fruits pour le moment), et malheureusement une période un peu creuse en lecture... J'espère que ça va revenir avec l'été et le temps libre que j'aurais de nouveau !


C'est maintenant à moi d'attribuer 5 Liebster Blog, faisant totalement fi des statistiques car je m'en fiche : 
- La Ballade de Mathylde, là aussi une vraie blogueuse qui publie très régulièrement et avec qui je me trouve pas mal d'affinités culturelles. Malheureusement je n'arrive plus à laisser de commentaires sur son blog !
- Le blog de Lola-Valérie, sous silence depuis quelques mois et c'est dommage !
- 3 petits nouveaux dans la blogosphère qui grandissent bien vite, à découvrir : Euli Kenjie et Souricette (désolée pour l'oubli...).


Je suis déjà à 5... bon, j'en évoque juste un petit dernier, radicalement différent, pour le plaisir des papilles : c'est un blog cuisine sur lequel je pioche beaucoup d'idées de recettes... et les photos sont divinement appétissantes : 1001 saveurs . Je vous le conseille !


A très vite...