mardi 19 juin 2012

Le mardi sur son 31 # 2

Pour ma deuxième participation au rendez-vous de Sophie, un extrait de Purge de Sofi Oksanen. Je viens de commencer le roman ce soir, j'en suis à la page 38, alors ce ne sont que les débuts, pas vraiment d'impression. Pour l'instant, deux femmes qui se rencontrent, dans une ferme perdue au fin fond de l'Estonie... 
  
(Petite parenthèse avant de divulguer ma citation : 

Du choix d'un livre dans la PAL en fonction du temps...

 Nous sommes le mardi 19 JUIN, soit J-3 avant l'été (oui, c'est un souvenir lointain, mais c'est cette saison si agréable et habituellement synonyme de chaleur, de soirées prolongées en terrasse à siroter un mojito rafraichissant (enfin je vous laisse le choix du cocktail), de lectures interminables dans les parcs et les jardins, de balades en robes légères...).  Or, là, dehors, ce que je vois à travers mes fenêtres, c'est la pluie qui tombe sans discontinuer, ce que j'entends depuis mon canapé où je suis enroulée dans le "plaid d'hiver" à siroter ma bonne infusion "nuit calme", c'est le floc floc permanent des gouttes de pluie, et j'ai passé la journée en intérieur avec la lumière allumée en permanence. Et bien, c'est une ambiance qui m'a semblé parfaite et en totale adéquation avec cette histoire de Purge qui se déroule en Estonie, époque post-soviétique. D'ailleurs la première de couv montre un paysage enneigé. ) 

So, 
p. 31 : 
"Quand Zara essayait de se rappeler, il lui venait à la tête une douleur lancinante, si bien qu'elle s'était concentrée sur l'instant présent."




1 commentaire:

  1. OH... Purge, la rentrée 2010, un bon souvenir... J'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé.
    Je pense, quant à moi, commander très vite Les vaches de Staline, le deuxième roman d'Oksanen; à suivre donc...

    RépondreSupprimer